Jonathan

Quelques lettres s’enchaînent

Des mots se formulent

Une phrase se déchaîne

Ce poème stipule

Rien de moins que cette haine

Qui me manipule



Ces lettres sont mon passé

Les mots mon présent

Cette phrase attribuée

Du poème du Dépendant

Remercie toute cette humilité

Qui t'a permis d'en être conscient

Ces lettres sont mon présent

Les mots mon futur

Cette phrase de l'abstinent

vous dicte ce que je me jure

Seulement le moment présent

J'accueillerais avec ouverture

Ces lettres sont moi

Les mots mon accomplissement

Cette phrase que j'écris pour toi

Dictera ton cheminement

Aie confiance en toi

Oui je suis Dépendant

Mais tu vois

Maintenant je suis Abstinent

Écoute ta petite voix

Profite de chaque moment

À la CASA tu es ici pour toi

Merci CASA Énormément